Jusqu’au mercredi 29 novembre seulement, profitez d’un rabais exceptionnel de 125 $. Code promo : BLACKFRIDAY
18 Mar

Oh sommeil sommeil!

Piquer un « somme », « siester », faire un petit dodo, dormir comme un bébé; si autant de termes existent pour définir le sommeil, c’est probablement qu’il inspire et qu’il rend heureux!Le 18 mars prochain, la communauté internationale se retrouve sous la couette afin de célébrer le plus bel état au monde : le sommeil. Une occasion de plus pour en parler! 😉

Pour comprendre à quel point le sommeil est précieux, il suffit de le perdre

L’excès de sommeil fatigue (on s’est tous déjà réveillé un peu mal en point d’une trop longue sieste) mais il faut aussi savoir que le manque de sommeil est nuisible. Quand l’insomnie entre dans notre vie, notre cœur palpite, notre corps tremblote, nos yeux ferment tout seuls et notre tête fonctionne mal, comme si notre sens de l’intelligence et du raisonnement avait décidé d’aller rejoindre Morphée. La qualité de nos nuits influence directement nos journées. On ne s’en rend pas toujours compte, mais le sommeil, c’est notre meilleur allié.

Le sommeil, c’est notre dernier refuge

À 75 ans nous aurons dormi l’équivalent de… 25 ans, soit le tiers de notre vie! Même si les nuits de la population mondiale tendent à se raccourcir avec le temps (on accuse le trop-plein de stress et notre style de vie surstimulé), on oublie souvent que le sommeil est notre dernier repère tranquille. Quand on dort on est libre de tout : pas d’écran, pas de tablettes, pas de rendez-vous, pas de factures à payer. LI-BER-TÉ! Dormir est un temps de répit et de déconnexion, un petit luxe gratuit dont il faut profiter.

Parce qu’on travaille à améliorer le vôtre…

On n’a pas peur de le dire, chez Fleep, dormir c’est notre vice. On n’y peut rien. On dirait qu’on est né pour ça : dormir et vous faire dormir ! Nos bureaux sont recouverts d’oreillers et de matelas, ça fait rêver! Toutefois, on ne s’entend pas tous sur le côté parfait, #teamferme ou #teammoelleux, c’est notre éternel débat. On songe à organiser une grosse bagarre d’oreiller pour nous aider à départager. À suivre…